Rechercher
  • Éléonore Dessureault

Manger dans un contexte social : pas toujours facile !

Vous le savez, on commence enfin à retrouver une vie sociale après une longue période de confinement et les repas entre amis peuvent enfin reprendre. Pour l'occasion, j'avais envie d'écrire sur l'influence qu'a la présence de gens sur notre prise alimentaire.


Dans un contexte social donné, nous pouvons manger plus ou moins selon les circonstances et notre style d'alimentation. Dans un même ordre d'idée, manger seul peut aussi influencer la façon dont nous mangeons.

Facilitation sociale vs suppression sociale

La facilitation sociale correspond à la tendance à manger plus lorsqu'on est en groupe par rapport à quand on est seul. En effet, des études ont démontrées que la quantité de nourriture que nous mangeons lorsqu'on est en groupe augmente selon le nombre de personnes présentes (jusqu'à 6 personnes). C'est ce qu'on appelle la corrélation sociale.


Plusieurs facteurs peuvent déterminer si oui ou non on mangera plus dans un groupe. Par exemple, si nous sommes la seule personne à manger dans le groupe, il y a beaucoup plus de chance qu'on mange moins. Le fait d'être préoccupés par ce que les autres pensent de nos choix alimentaires peut aussi faire en sorte que la quantité de nourriture qu'on ingère est moindre. Ce concept fait référence à la suppression sociale. D'un autre côté, si nous mangeons en compagnie de personnes proches comme des membres de notre famille, il y a plus de chances que nous mangions plus que lorsque nous sommes avec des inconnus. Cela s'explique encore une fois par la peur du jugement des autres. Nous ne voulons pas mal paraître devant des inconnus. Notre genre peut aussi influencer nos comportements alimentaires dans un contexte social. Lorsque des femmes mangent en compagnie d'hommes, elles ont tendance à consommer de plus petites quantités de nourriture par rapport à quand elles sont juste entre femmes. Encore une fois, ces comportements peuvent s'expliquer par la peur des jugements. Le poids des personnes peut aussi influencer la grosseur des repas. Une personne plus grosse peut avoir peur d'être jugée si elle mange une plus grande quantité de nourriture en présence de personnes plus minces, alors elle risque de manger moins. Bien sûr, ces informations sont très générales et même si vous avez déjà été dans ces contextes, vos comportements étaient peut-être différents de ceux décrits. Toutefois, ce sont des corrélations qui ont été observées dans plusieurs études.


Tous ces facteurs sont inconscients, mais à partir de maintenant vous pouvez en prendre conscience! ;) Ce que je veux dire par là, c'est que la prochaine fois que vous vous retrouverez dans un contexte social, vous ne serez pas obligés d'agir comme je l'ai décrit plus haut. Vous pourrez mettre la peur du jugement de côté et vous concentrer sur vos réelles envies et besoins. Bien sûr, ce n'est pas si simple que ça peut en avoir l'air, puisque nous sommes « programmés » de cette façon depuis longtemps. Pour cette raison, je vous recommande vraiment de travailler avec une nutritionniste si vous avez envie de modifier ces comportements.



Quel est le meilleur choix de repas à faire au restaurant ?

Cette question revient souvent et j'aimerais vous donner une réponse, mais il n'y en a pas. Ce que je répondrais cependant, c'est que le meilleur choix est celui que tu ne regretteras pas. Je m'explique : Si tu choisis une salade, mais que tu as envie d'une pizza, après le repas, tu risques d'avoir une envie plus intense de pizza. Si en arrivant chez toi, tu finies par manger autres choses impulsivement puisque tu n'as pas mangé ce que tu avais réellement envie avant, ce n'est pas mieux que si tu avais mangé la pizza directement, en écoutant tes signaux de faim. Bref, vaut mieux s'écouter réellement avant de faire notre choix.


La salade aurait aussi pu être un bon choix dans cet exemple, si c'est réellement ce que tu avais envie de manger à ce moment-là. On ne devrait pas non plus se forcer à manger de la pizza ou autre chose qui nous ne tente pas réellement, juste parce qu'on est au restaurant.


Rappelez-vous aussi que les gens qui vous entourent ne devraient pas influencer votre choix. Vous êtes la seule personne qui peut connaître vos goûts et la quantité de nourriture dont votre corps a besoin.

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout