Rechercher

La culture des diètes et les pièges des régimes/restrictions

Dernière mise à jour : 10 janv.

La nouvelle année rime malheureusement trop souvent avec résolutions ...et restrictions !

L'industrie de la culture des diètes attend avec impatience le mois de janvier pour s'en mettre plein les poches .. à nos dépends! C'est d'ailleurs déjà commencé, à chaque fois que j'ouvre mon facebook ou instagram (je ne suis pas assez hot encore pour avoir un Tik tok :p), je suis bombardée de promotion de régimes, produits douteux et programmes encore plus douteux en tout genre qui nous promettent une perte de poids magique et rapide...moyennent aussi une bonne perte de poids sur le portefeuille ;) !


Le meme plus que parfait que j'ai vu pour exprimer tout ça :P :

Parenthèse sur les résolutions du nouvel an: je vous invite à lire l'article de ma collègue Éléonore pour être plus bienveillants envers vous-même dans le choix de vos résolutions: https://www.centreneofit.com/post/2022-%C3%A9vitons-ces-5-r%C3%A9solutions-pour-%C3%AAtre-bienveillant-e-s-envers-nous-m%C3%AAmes


C'est quoi la culture des diètes?

<<La culture des diètes est un système de croyances qui focus et met en importance le poids, la taille et l’apparence corporelle avant TOUT (oui même avant notre bien-être). C’est malheureusement un peu partout et c’est beaucoup plus que la diète ou le régime comme tel.>>

Je vous conseille ce lien pour avoir des exemples concrets; https://lespiedsdanslesplats.ca/la-culture-des-dietes-cest/


Effets indésirables possibles

Selon l'association pour la santé publique du Qc (sur leur site ''apparences trompeuses''), voici les conséquences possibles des régimes ( https://apparencestrompeuses.ca/regimes-minceur-2/ ):

Sur la santé physique:

Risques mineurs

  • Fatigue

  • Diarrhée/constipation

  • Troubles digestifs

  • Déshydratation

  • Carences nutritionnelles

  • Hypotension (chute de pression)

  • Étourdissements

  • Maux de tête

  • Difficulté de concentration

  • Intolérance au froid

  • Crampes musculaires

  • Perte de cheveux

  • Gain de poids après la diète (effet yo-yo ...je vais y revenir sous peu !)

Risques majeurs (si diètes très basses en calories)·:

  • Ostéoporose

  • Anémie

  • Arythmie cardiaque

  • Arrêt cardiaque

  • Déséquilibre électrolytique

  • Décès

Sur la santé mentale:

  • Préoccupation excessive à l’égard du poids et du corps

  • Sentiment d’échec, d’impuissance, de honte ou de culpabilité

  • Perte d’estime de soi et de confiance en soi

  • Anxiété, irritabilité/humeur changeante, dépression

  • Isolement social (en raison de la limitation des activités sociales et des impacts du régime sur l’humeur et l’estime de soi)

  • Relation malsaine avec la nourriture, obsession de la nourriture

  • Développement de troubles alimentaires (anorexie, boulimie, hyperphagie, etc.).


<<Oui mais Sarah ça fonctionne les régimes ..mon amie a perdu 50lbs avec la diète miracle machin-truc-ben-attirante-vendue-par-une-influenceuse-au-corps-''parfait''- photoshopé X1000-qui-fait-de-l'argent-sur-mon-dos-sans-avoir-aucune-connaissance-en-santé-ni-nutrition>>

Pour comprendre pourquoi une diète fonctionne à COURT terme mais jamais à LONG TERME, il faut comprendre comment le corps fonctionne.

Je vous invite à relire mon article sur le poids pour aller plus loin dans votre compréhension des explications entourant le poids: https://www.centreneofit.com/post/manger-moins-bouger-plus-pour-perdre-du-poids-vraiment


J'ai emprunté cette image d'une formation que j'ai suivie, elle explique vraiment bien tous les facteurs qui ont une influence sur le POIDS. On voit très bien que ce n'est PAS SEULEMENT une question d'apports (ce qu'on mange) et de dépense énergétique (activité physique, métabolisme de base soit ce que le corps dépense pour vivre) comme plusieurs tentent de nous faire croire (allô les vendeurs de régimes!). Il y a PLUSIEURS autres composantes qui entrent en jeux pour lesquelles on n'a PAS NÉCESSAIREMENT LE CONTRÔLE.


Le principe du poids en yo-yo

Le yo-yo ce que ça veut dire c'est que lorsqu'on perd du poids suite à un régime ou une diète (restriction calorique) on a tendance à reprendre tout ce qu'on avait perdu par la suite ...et parfois même plus.

Ça veut aussi dire que si vous refaite la même diète qu'il y a 10 ans, il est fort probable que ne perdiez pas autant de poids que la première fois ...surtout si vous avez continué votre quête sans fin dans l'univers des diètes depuis ce temps.

Non vous ne rêvez pas, non ce n'est pas vous qui ne faites pas la diète correctement ou qui manquez de motivation ...c'est la diète qui est CONÇUE POUR ÉCHOUER À LONG TERME. OUI OUI, VOUS AVEZ BIEN LU!!!!


"L'industrie des diètes est la seule industrie qui vit de ses échecs"


Comprendre le fonctionnement des régimes/diètes/restrictions et toutes les diètes déguisées sous forme de <<c'est un mode de vie>> ;)

Quand on mets le corps en restriction calorique (manger EN BAS de ses besoins pour fonctionner normalement) il réagit de la même façon que lorsqu'il est en FAMINE.

Quand le corps est en mode FAMINE (sous-alimenté), il mets AUTOMATIQUEMENT des modes de SURVIE en place. Et oui ...notre corps est programmé pour ne PAS nous laisser mourir ..ce qui est fabuleux en soi !!! Quand on y pense bien c'est grâce à ce mécanisme que l'humain a survécu aux famines en chassant le mammouth ..et qu'on est là ajd!


Ça veut dire quoi concrètement ?

Quand l'homme préhistorique devait chasser son mammouth, il n'avait pas la chance de manger 3 repas par jour et des collations, il n'avait même parfois même pas de quoi manger à tous les jours. Pour survivre, le corps devait apprendre à RÉDUIRE sa dépense en énergie (métabolisme de base AKA les calories que le corps brûle pour faire fonctionner nos organes, respirer, circuler le sang, etc.) et à STOCKER davantage les calories consommées.

.. c'est un peu comme avec l'argent, quand on en manque et qu'on doit piger dans nos économies (style REER) pour faire nos paiements de base, on ne trip pas ben ben. Puisqu'on est intelligent, dès qu'on aura un petit lousse d'argent on ira rembourser ce qu'on a pris et, être prévoyant que nous sommes, on ouvrira un compte supplémentaire pour y déposer de l'argent pour faire un petit ''coussin de sécurité''. Le corps fait PAREIL. Plus souvent il devra aller piger dans ses réserves pour survivre (n'a pas été assez nourri), plus SOUVENT IL VA REMPLIR SON COUSSIN DE SÉCURITÉ.


Attention: ce phénomène ne disparaît PAS quand le régime ou la restriction calorique CESSE. Le corps continuera de réduire ses dépenses et de faire un coussin de sécurité pendant un certain temps après la diète (ce temps dépend de plusieurs facteurs dont le nombre de diètes que vous avez déjà fait subir à votre corps).


Si vous avez manqué d'argent toute votre jeunesse, vous serez plus frileux à faire de grosses dépenses quand vous commencerez à faire un bon salaire pcq vous serez resté marqué par le manque ..et bien c'est la même chose avec votre corps. Il fait un peu comme Séraphin avec l'argent !! (bon si vous ne connaissez pas ça trahit mon âge :..allez googler ça :P).

Je vois fréquemment des clientes qui sont au régime depuis plusieurs années (plus de 10-15 ans) qui mangent très très peu de calories (ne comblent même pas les besoins de leur métabolisme de base) et qui réussissent quand même à PRENDRE du poids (leur corps pense qu'il est en famine depuis DES ANNÉES). FA-SCI-NANT !!! Non mais quelle belle machine ce corps !



Le yo-yo ...plus dangereux pour la santé que le poids en lui-même !

On nous sert souvent l'argument que le poids est dangereux pour la santé et que maigrir même temporairement vaudrait la peine ...et bien c'est complètement FAUX.


Des études ont démontré que les variations de poids en yo-yo (souvent suivant des régimes ou diètes en séries) :

  • Augmentent le risque de souffrir d'une maladie du coeur

  • Augmentent la mortalité toute cause

  • Augmentent la charge de travail sur les reins et les vaisseaux sanguins

  • Causent des fluctuations dans la tension artérielle, le rythme cardiaque, l'activité du système nerveux, la filtration rénale, la glycémie et les lipides dans le sang

En gros c'est plutôt logique ...quand on perd du poids sous forme de diète/régime c'est une restriction calorique ...notre corps réagit en perdant surtout de la masse musculaire (SAUF si on continue à s'entraîner en masse musculaire mais ça dépend de la sévérité de la restriction car quand le corps manque vraiment de calories il dégrade les protéines musculaires quand même pour en produire), de l'eau et un peu de masse adipeuse (le gras est plus long à convertir en énergie pour le corps que les protéines musculaires).

Quand le poids est reprit, il ne sera généralement pas reprit sous forme de muscles mais bien de gras ...soit en plus grande quantité qu'avant (on reprend du gras alors qu'on avait perdu bcp de muscles!!!). Généralement aussi ce poids repris sous forme de gras ira au foie et dans les organes quand les acides gras de nos réserves seront saturés ce qui explique les problèmes de santé (c'est le gras dans les organes et le foie qui est dangereux pour la santé ET NON celui ailleurs dans le corps comme dans nos hanches, fesses, cuisses, bras).


Je vous invite à lire cet article qui remet les pendules à l'heure au sujet de la santé et du poids: https://www.latribune.ca/2021/11/30/poids-bouffe-sports-et-autres-mythes-tenaces-cfa68f472a0849730d221e954abcbb6b?utm_campaign=latribune&utm_medium=article_share&utm_source=email


Le potentiel de perte de poids

En clinique j'évalue souvent (pour moi-même et pour ajuster les attentes parfois irréalistes) le potentiel de perte de poids de la personne que j'ai devant moi. Il est très clair que ma cliente de 50 ans qui est au régime depuis ses 15 ans n'aura pas le même potentiel de perte de poids que ma cliente de 30ans qui n'a jamais entrepris de régime. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte quand on évalue le potentiel:

  • Histoire de poids

  • Causes du gain de poids (modifiables ou non?)

  • Niveau d'activité physique

  • Qualité alimentaire

  • Âge

  • Respect et connaissance des niveaux de faim et de satiété

  • Rythme prandial (manger rapidement ou non, nombre de repas/collation par jour selon l'horaire de vie)

  • Facteurs sociaux

  • Budget

  • Connaissances

  • Relation avec la nourriture

  • Image corporelle

  • Poids naturel

  • Etc.

Ce n'est pas une équation mathématique simple et surtout, ce n'est jamais une garantie... Ce que je veux dire par là c'est qu'on doit comprendre ..et accepter ..qu'on a tous un poids NATUREL qui est programmé dans notre génétique pour lequel notre corps voudra rester stable quand on le nourrit SUFFISAMMENT, en respectant sa faim et sa satiété et en apprenant à bouger pour le plaisir. Quand une cliente est au régime depuis DES ANNÉES sans arrêt, il est fort probablement qu'il sera pratiquement impossible de retourner vers son poids naturel ..du moins PAS rapidement (le corps doit réapprendre à faire confiance suite à un traumatisme de plusieurs années, c'est un LONG processus).


Choc de croyances

Je termine avec une phrase entendue dans la formation de Marie-Michèle Ricard psychothérapeute et auteure du livre ''De l'insatisfaction corporelle à l'acceptation corporelle'' (je vous en reparle plus longuement dans un prochain article!!!):


C'est normal de vouloir rejeter des informations qui vont à l'encontre de nos croyances de longue date (comme dans le cas présent concernant les régimes), c'est un mécanisme de défense NATUREL du corps. On appelle ça le principe de la dissonance cognitive !

C'est important de garder un esprit ouvert dans le contexte et de prendre conscience de ce mécanisme face à nos pensées suite à cette lecture :).


Si vous avez des questions ou si certains propos vous ont choqués ou interloqués ou si vous avez besoin d'accompagnement dans votre démarche d'amélioration de votre relation avec la nourriture et le poids, je vous invite à communiquer avec moi pour en jaser :) : https://www.centreneofit.com/about-4


Sarah Normandin la nutritionniste de Neofit ;)

166 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout