Rechercher

Manger moins/bouger plus pour perdre du poids ...vraiment ???!!!

Dernière mise à jour : oct. 5

Qui n'a pas déjà entendu cette fameuse phrase: «c'est facile de perdre du poids, il suffit de manger moins et de bouger plus ..c'est mathématique»!

Oui mais non...

Cette affirmation fonctionne pour les gros mangeurs qui se servent plusieurs assiettes et qui dépassent TOUJOURS leur satiété et/ou qui mangent très souvent sans vraie faim et qui sont sédentaires ..mais soyons honnête ce type de personne représente moins de 10% des gens que je rencontre dans mon bureau. La perte de poids c'est beaucoup plus complexe qu'une simple équation mathématique (si nous étions des robots ce serait peut-être aussi simple mais ce n'est pas le cas ..heureusement!). Notre corps est une belle «machine» bien rodée qui est programmée pour S'ADAPTER et SURVIVRE. C'est cette belle complexité qui nous a permis de survivre et d'être sur terre encore en 2021!


Avant de comprendre comment le corps réagit face à des restrictions ou des régimes, voyons d'abord comment il fonctionne en temps normal (quand il est nourri régulièrement).

Mettons d'abord quelque chose au clair: La nourriture [les calories contenues dans les aliments provenant des glucides, des protéines et des gras] sert à NOURRIR mon corps et non à me faire «engraisser» comme certains en viennent à croire.

Comme l'essence dans une voiture...

Quand mon réservoir d'essence est VIDE, je vais à la station d'essence pour le remplir. On s'entend que peu importe le TYPE d'essence que je mets (pauvre qualité VS super) quand je vais utiliser ma voiture je fais finir pas brûler TOUT ce gaz dans mon réservoir. C'est la même chose avec la nourriture, tout ce que je mange quand j'ai une vraie faim sera BRÛLÉ par mon corps et ce, PEU IMPORTE LE TYPE D'ALIMENT (pauvre vs haute qualité nutritive).


Donc AUCUN ALIMENT N'A LE POUVOIR DE ME FAIRE PRENDRE DU POIDS DIRECTEMENT!

Relisez encore cette phrase et méditez-là quelques secondes :D

OUI OUI vous avez bien lu, il n'y a pas de détecteur dans mon corps qui détermine si les calories de l'aliments seront brûlées pour être utilisées en énergie par le corps ou si elles seront entreposées directement en réserve de gras en fonction de la valeur nutritive de l'aliment.

Oui je sais, ce n'est pas du tout ce que la culture des diètes vous vend comme message depuis [beaucoup trop] longtemps ..mais c'est pourtant la réalité et ça l'a toujours été!

(Si vous voulez en savoir plus sur la culture des diètes je vous conseille fortement le livre «Anti-régime» de Christy Harrison http://www.editions-homme.com/anti-regime/christy-harrison/livre/9782761956833).


À l'inverse, quand mon réservoir est PLEIN si je continues à mettre de l'essence ça finira par déborder et tomber à côté. De l'essence qui déborde, c'est comme du gaz qui tombe sur une plage de sable ...ce sera impossible d'aller la chercher plus tard quand mon réservoir sera vide à nouveau. C'est la même chose avec la nourriture: quand je mange AU-DELÀ de ma faim (non respect de la satiété) ou quand je n'ai PAS faim mon corps convertira les calories superflues en gras et l'entreposera en réserve (à moyen-long terme ça peut contribuer à un gain de poids) et ce encore une fois, PEU IMPORTE LA QUALITÉ NUTRITIVE de l'aliment.

Vous comprendrez donc que le fait de se forcer à manger une portion pcq «tel guide dit que je dois manger X oz de viande» ou de se forcer à manger une collation «pcq mon plan me dit que je dois en manger une» alors qu'on n'a plus faim/pas faim pourrait contribuer à moyen-long terme à un GAIN de poids (sauf exceptions comme la collation post-entraînement puisque l'activité physique peut couper la faim).


Mon amour pour l'alimentation intuitive..

Éléonore vous a parlé souvent de l'alimentation intuitive dans les articles précédents de ce blogue (si vous ne les avez pas lus je vous conseille de débuter ici: https://www.centreneofit.com/post/mange-ce-que-tu-veux-quand-tu-veux-vraiment). Ce n'est pas une nouvelle mode, c'est simplement le résultat de plusieurs années de recherches en nutrition qui ont permis de comprendre que c'est la façon la plus réaliste de manger en 2021 pour retrouver une relation saine avec la nourriture et même aider à maintenir/retrouver son poids naturel (attention je ne dis pas que c'est un nouveau régime ni qu'on doit s'en servir comme méthode de perte de poids). Si vous avez lu un peu sur le sujet, vous avez vu que la base est de manger quand on a faim et de cesser quand on n'a plus faim. C'est exactement le même principe que ce qu'on vient de voir plus haut.


Maintenant que vous savez comment fonctionne votre machine quand elle est nourrie adéquatement, voyons voir ce qu'il se passe quand on la «maltraite»...

Une histoire de famine..

Pas besoin d'un cours d'histoire pour savoir que nos ancêtres (et malheureusement certaines populations encore ajd) ont vécu des famines ...il ne suffit qu'à penser à l'homme préhistorique qui devait chasser son mammouth pour nourrir sa famille. Comment ont-ils réussi à survivre sans manger pendant plusieurs jours? De la même façon qu'on le fait aujourd'hui ..notre corps réagit EXACTEMENT de la même façon qu'avant quand il est privé de nourriture pendant quelques heures et ce, même si la nourriture est disponible en tout temps autour de nous maintenant (notre corps ne le voit pas, il se fit seulement à ce qui entre dans son estomac!).


Si je dépasse plus de 4 à 6h sans manger:

Mon taux de sucre baisse dans mon sang (je tombe à «E» éventuellement) = mon corps manque d'énergie (le sucre est l'énergie du corps!), je peux développer de la fatigue, une baisse de concentration, des tremblements, des troubles de la vision, etc. Pour éviter de tomber en panne d'essence mon corps doit aller piger dans ses réserves (il ira plus souvent chercher dans les réserves de muscles souvent et non de gras!) pour produire du sucre [pour ne pas que le sucre dans mon sang baisse trop bas].

P.S. Ce n'est PAS normal de ne jamais avoir faim quand ça fait plus de 6h que je n'ai pas mangé, si c'est le cas, c'est fort probable que mon corps ne m'envoie plus de signaux parce que je ne les respectais pas (pas de panique, c'est réversible!) et ça peut nuire grandement à ma perte de poids ..et même favoriser un gain de poids (je remarque chez plusieurs de mes client(e)s qui ont des histoires de régimes que l'absence de faim est signe que le corps se sent encore restreint et n'est donc PAS PRÊT à laisser partir des réserves [perdre du poids]).

Quand je demande au corps d'aller piger dans ses réserves, c'est comme de lui demander d'allier piger dans ses REER, il n'aime pas ça: Il diminue volontairement sa dépense d'énergie quand il se sent restreint (ex. régime). Diminution du métabolisme de base = je brûle moins de calories au repos que normalement!


La prochaine fois qu'il mangera du sucre:

  • Il en demande PLUS (↑ des hormones de l'appétit et ↓ des hormones responsables de la satiété)

  • Il demandera parfois des sucres rapides (rages de sucre)

  • Il remplira non seulement ce qu'il a pris mais fera une réserve supplémentaire «au cas» pour être prévoyant

Voici quelques signes que vous ne consommez pas assez de glucides:

  • Vous avez souvent la sensation de «frapper un mur» pendant vos entraînements

  • Votre fatigue augmente à mesure que la semaine avance

  • Vous avez de la difficulté à vous concentrer

  • Vous avez parfois des tremblements et de gros maux de tête

Voici quelques signes que vous ne mangez pas assez tout court:

  • Difficulté à prendre des décisions

  • Être très irritable, tout nous dérange

  • Perdre le focus, baisse de concentration générale

  • Mauvaise haleine, drôle de goût en bouche

  • Se sentir extrêmement inconfortable ou agité

  • Éructations ou gaz

  • Reflux acides ou brûlures d'estomac ou nausée

  • Penser à la nourriture, fantasmer sur des aliments en particulier, être toujours en train de rêver au prochain repas

  • Fatigue ou indifférence, démotivation générale

  • Sudation sans chaleur ni sport

  • Maux de tête, migraines

  • Sifflement dans les oreilles

  • Anxiété ou panique


Manger, un besoin de base ..

J'aime souvent rappeler que nourrir SUFFISAMMENT son corps est la BASE de la pyramide des besoins de Maslow. Ce qui veut dire que pour que le reste de la pyramide soit SOLIDE et ACCOMPIE, il faut que le corps soit nourri en quantité suffisante. En gros, se priver de manger adéquatement c'est comme se priver d'aller uriner ou de dormir .. (!!!)

Source de l'image: merci google :D!

Pas convaincus?

Je vous suggère fortement d'aller écouter ce balado sur l'expérience des «affamés du Dr Keys», les résultats sont plus que fascinants ...et épeurants (mangez les amis svp :P )! : https://ici.radio-canada.ca/mordu/2213/etrange-experience-famine-docteur-keys

Résumé version texte si vous êtes plutôt du type visuel : https://ici.radio-canada.ca/mordu/2213/etrange-experience-famine-docteur-keys?fbclid=IwAR2Ugg4fSlWKCyOf_DPmR_gnmt7bJE6goxtMQu3Os-SSOkc26-5k-__mmDQ