Rechercher

Top 5 des pires conseils sur l'alimentation pendant les fêtes!

Dernière mise à jour : 13 déc. 2021

J'ai écrit «poids pendant les fêtes» sur google et je n'ose même pas vous partager tout ce que j'ai trouvé tellement c'est absurde ...«mes yeux saignent» comme on dit :O !! À la quantité hallucinante de fausses informations qu'on retrouve un peu partout sur internet et les réseaux sociaux, je trouvais important de mettre les points sur les «i» autour des mythes qui entourent l'alimentation et le poids pendant la période des fêtes.


Voici donc mon top 5 des pires conseils lus sur internet et sur les réseaux sociaux ..et beaucoup trop souvent entendus :


1- Sauter des repas pour se garder de la place pour le souper

La meilleure façon de perdre le contrôle et d'avoir de bons problèmes digestifs (allô les reflux et la nausée non causée par l'excès d'alcool ;)!!) est certainement de sauter des repas la journée-même pour pouvoir «manger plus» ou tenter de «ne pas prendre de poids» pendant les fêtes.

«Mais voyons Sarah ça me semble pourtant logique de sauter des repas non? Je mange moins de calories dans ma journée donc techniquement ..je ne devrais pas prendre de poids?».

Si c'est ce que tu penses en lisant le point #1, c'est que tu n'as certainement pas lu mon article sur le poids :D, je te conseille d'aller y jeter un coup d'œil juste ici: https://www.centreneofit.com/post/manger-moins-bouger-plus-pour-perdre-du-poids-vraiment


Petit rappel: Notre corps est comme un voiture avec un tout petit réservoir d'essence; il se remplit vite mais se vide vite également! Si je décide de sauter un repas pour pouvoir «manger plus» au souper des fêtes, voici ce qui risque fortement de se produire:

- Je vais arriver AFFAMÉ au repas

- Donc je risque de manger RAPIDEMENT

- ...et sans DÉGUSTER

- En plus de manger BIEN AU-DELÀ de ma faim (satiété dépassée X 1000)

- Je vais vouloir goûter à tout sans avoir l'impression d'être jamais rassasié

- Je risque de m'emporter dans les entrées ...et de ne plus avoir assez de place pour le reste du repas (les succulents desserts de mamie par exemple ;)!)

- Je risque d'être bien désagréable jusqu'au moment où ENFIN il y aura de la nourriture sur la table (clairement moi quand je suis affamée :P)

- À la fin du repas je vais vouloir visiter les toilettes (allô les problèmes digestifs) ...pas très pratique pour déballer les cadeaux ;)

- Les Gaviscon seront mes meilleurs amis ;)

- Je vais m'endormirrrrrrr pour le reste de la soirée pcq mon pauvre petit corps sera bien trop occupé à mettre son énergie dans la digestion (plusieurs heures!)

Et le poids dans tout ça?

Si on saute des repas et qu'on mange en excès 1-2 fois pendant les fêtes ..ce n'est vraiment pas la fin du monde («faut pas capoter» comme on dit).

Par contre si je prends cette habitude-là à tous les jours pendant les vacances des fêtes (et que j'arrose le tout avec ben ben ben de l'alcool en plus), il se peut que mon corps réagisse en voulant faire des réserves.

Voici un petit rappel du fonctionnement de mon corps (encore une fois je vous invite à relire l'article https://www.centreneofit.com/post/manger-moins-bouger-plus-pour-perdre-du-poids-vraiment si ce n'est pas clair pour vous)


2- Éviter de prendre des collations par peur de prendre du poids si le souper est prévu tard ou encore boire de l'eau ou mâcher de la gomme au lieu de prendre une collation quand on a faim ..

Très populaire comme mythe !

Encore une fois on peut penser que le fait de manger moins dans la journée [moins de calories] en prévision qu'on mangera beaucoup le soir peut sembler logique ...mais c'est sans considérer dans l'équation que notre corps est une belle machine intelligente qui a pour mission notre SURVIE ..rien de moins :). Si je ne nourris pas mon corps quand il me le demande (vraie faim), il risque de me le faire payer plus tard en faisant des réserves non prévues ..c'est tout simplement sa façon de réagir face à une «famine» (c'est comme ça qu'il interprète le fait de ne pas être nourri quand il le demande).

L'autre conséquence d'affamer mon corps pendant plusieurs heures est qu'il arrivera AFFAMÉ au fameux souper des fêtes ! En plus de réagir de la même façon que lorsqu'on saute un repas (voir ci-haut), je risque fortement de manger AU-DELÀ de mes besoins (satiété) ..même avec bcp de volonté!

Je vous démontre ce principe visuellement avec le fameux pendule de la faim et la satiété :) :


3a- Faire un régime avant les fêtes (psst ..c'est la meilleure façon de PRENDRE du poids !)

Je vous vole le punch dans le titre .. c'est la meilleure façon de PRENDRE du poids pendant les fêtes ! Oui oui, vous avez bien lu!

Quand on mets notre corps en restriction calorique, c'est bien prouvé qu'on reprend tout le poids perdu (et même parfois plus!) par la suite. Faire un régime c'est tout simplement comme mettre notre corps en mode «famine» ..et il ne sort pas de ce mode quand le régime est terminé malheureusement.


3b- Voir les aliments comme «bons» et «mauvais» et se priver de manger certains aliments

Je vous invite à aller lire ce super article de ma collègue Éléonore stagiaire en nutrition qui explique très bien les conséquences de catégoriser nos aliments :) : https://www.centreneofit.com/post/mange-ce-que-tu-veux-quand-tu-veux-vraiment.

C'est bon de se rappeler aussi que les aliments qu'on mange pendant les fêtes ne sont pas réservés strictement à cette période de l'année [à relire encore et encore :D] ...le fait de rendre un aliment disponible et permis en tout temps le rend pas mal moins attrayant ;) !

Visuellement voici ce qui se passe quand on essai de se priver de manger certains aliments :

Ça se comprend super bien grâce au pendule de la restriction aussi ! ..Ben oui, faut croire que j'aime ça les pendules ;) !


4- Calculer les calories ou les portions consommées

Calculer les calories et les portions ça veut dire utiliser nos signaux EXTERNES (allô le cerveau et nos règles alimentaires) pour savoir quelle QUANTITÉ manger plutôt que d'utiliser nos signaux INTERNES (super machine qu'est notre corps -> signaux de faim et de satiété).

Le problème avec les calories et les portions c'est qu'en réalité nos besoins changent à TOUS LES JOURS ..oui oui vous avez bien lu, nos besoins sont différents d'une journée à l'autre selon plusieurs facteurs (niveau d'activité, ce qui a été mangé la veille, état de fatigue, hormones, sommeil, stress, métabolisme) et c'est la beauté de la chose :) ! Donc la seule façon de savoir la quantité exacte que notre corps a besoin ..c'est de l'écouter quand il nous parle (signaux INTERNES).

Calculer les calories et les portions [signaux externes] peut aussi favoriser le développement d'un trouble alimentaire et même nous transformer en un «mangeur d'émotions».


Oui mais si je veux perdre du poids je dois réduire mes calories non? En fait pas nécessairement... ! Si j'ai pris du poids ou que je suis incapable d'en perdre parce que je mange toujours au-delà de ma faim, c'est ça qu'on doit travailler et non le calcul des calories. Au contraire, si je ne réponds pas à mon signal de faim (en mangeant !) quand il arrive, mon corps va être tenté de faire des réserves à mon prochain repas même si je mange à satiété.

Donc pour perdre du poids, je dois apprendre à nourrir mon corps QUAND il en a besoin et à la QUANTITÉ qu'il a besoin ...et ce n'est malheureusement pas en comptant les calories et les portions que je vais réussir à faire ça à LONG TERME.


5- Terminer son assiette pour ne pas faire de peine à «MaTante Gertrude» qui a cuisiné le repas..

Ahhhh cette fameuse phrase, je l'entends siiiiii souvent !

Si vous êtes un parent et que vous lisez l'article, je vous en supplie, ne mettez pas cette pression à vos enfants !

Déjà que les repas sont assez costauds pendant les fêtes -> entrées à profusion, assiettes méga pleines d'aliments très bourratifs et choix infiniiiiiiii de desserts, s'il faut en plus se mettre la pression de terminer TOUTE notre assiette pour avoir accès au dessert ou pour ne pas déplaire à la cuisinière qui a mis autant d'efforts (je ne minimise pas ses efforts, en effet c'est bcp de travail!), ce n'est pas très bienveillant envers son propre corps!

Non seulement vous risquez de passer la soirée à digérer ..et peut-être même vous endormir en digérant :P, vous n'aurez plus de plaisir à manger les aliments dont vous aviez vraiment envie par la suite (avez-vous remarqué que les aliments sont tellement meilleurs quand on a encore faim !).



Voici mes trucs perso que j'applique:

- Demandez-vous quels aliments vous avez VRAIMENT ENVIE de manger (attention je ne parle PAS ici de quels aliments seraient le «mieux» à manger pour ma santé ...c'est fête, on veut manger ce qui nous fait vraiment plaisir :)!) -> quoi de plus insultant que de devoir me forcer à manger un aliment que je n'apprécie pas plus qu'il faut ...il prend la place dans mon estomac des sucres à la crème qui me font de l'œil depuis le début de la soirée et que je n'aurai plus envie de manger après mon assiette si je suis trop pleine d'aliments qui ne m'ont pas tant fait plaisir!

Je vous invite à vous poser la question avant de manger votre assiette «quels aliments me font vraiment de l'œil» et à cibler ces aliments seulement :).

- Je fais maintenant mes assiettes moi-même (je demande gentiment à ma famille qui a tendance à être généreuse dans les portions ..allô mom :D! ). Non ce n'est pas impoli ..si vous êtes moins à l'aise (ou chez une connaissance), vous pouvez simplement demander les aliments que vous voulez dans votre assiette plutôt que de tout prendre. Le but n'est pas de contrôler les portions mais plutôt de CHOISIR ce que j'ai vraiment envie de manger et de limiter le gaspillage si mon assiette est trop pleine pour mon appétit.



Un dernier petit mythe en extra ;) !

Se peser le lendemain du repas des fêtes pour voir si/combien on a prit de poids ...

PIRE CHOSE À FAIRE!!!

  • Vous allez culpabiliser si le poids est plus haut ..alors que ça n'a rien à voir avec un gain de poids de masse adipeuse (gras)

  • Vous risquez d'adopter des comportements compensatoires comme de vouloir bouger pour brûler des calories (et non pas pour le plaisir), réduire vos apports caloriques dans les prochains jours (pendule de la restriction -> risque de rage par la suite et pertes de contrôle) et vous taper POUR RIEN sur la tête.

  • Alors qu'en gros ce que vous mesurez c'est votre RÉTENTION D'EAU (causée par le repas plus salé ou la soirée plus arrosée qu'habituellement probable de la veille) et non pas un gain de poids..

  • Je vous invite à lire (si ce n'est pas déjà fait) mon article sur la balance juste ici pour comprendre pourquoi ce n'est pas représentatif: https://www.centreneofit.com/post/se-peser-ou-non-telle-est-la-question


Voici en rafale quelques trucs plus sensés pour profiter des bons moments dans le plaisir et déguster les bons repas des fêtes:


Sur ce je vous souhaite de joyeux repas des fêtes :) !!!

Ben oui quétaine de même avec mes couleurs de Noël ;)


Si vous avez besoin d'accompagnement dans votre relation avec la nourriture: https://www.centreneofit.com/about-4


Sarah Normandin la nutritionniste de Neofit ;)


124 vues0 commentaire